LES PENSÉES DE MADO

GRAPHIKA
Le dessin Je me centre - Je me libère Lâcher prise La Pratique -
Je rétablis les calme en moi- J'ai confiance - Fidèle à moi-même - Mado

 


Je réajuste mon tir
 


" La découverte de ce qui ne convient pas doit toujours précéder la découverte de ce qui convient."

                                                ( Guy Finley )
 


 Peut-être vous est-il arrivé d'avoir l'impression d'être exploité.
Lorsque les gens abusent de vous, c'est que vous les laissez faire. Vous pouvez toujours dire non. Le problème, c'est que, quelquefois, vous avez engagé votre parole et que vous ne savez plus si vous devez manquer à celle-ci et être fidèle à ce que vous ressentez, ou si vous devez vous en tenir à ce qui était convenu.
Si vous choisissez de respecter votre parole, vous pouvez  cependant faire savoir aux personnes concernées que vous n'êtes pas dupe. En agissant de la sorte, vous serez fidèle à votre parole ainsi qu'à vous-même. Vous ne vous sentirez peut-être pas moins exploité mais, au moins, vous jouerez cartes sur table en sachant ce que vous faites. Et il est probable que la prochaine négociation se fera sur une base différente. Il faut parfois quelques ajustements pour arriver à se respecter et à se faire respecter.
 

Si je me sens exploité par quelqu'un, je prends du recul afin de voir jusqu'à quel point je dois assumer mes responsabilités dans cette situation.
Je peux affirmer mes droits avec calme et fermeté.
 

Vous remarquerez que vous lâchez toujours prise sur vos réactions et que vous permettez ainsi aux gens d'être ce qu'ils sont et, par conséquent, d'être plus heureux. Vous deviendrez vous aussi moins obsédés par certaines choses ou certaines personnes. Votre vie sera moins lourde, moins amère, plus joyeuse.

Je lâche prise sur les petits détails qui viennent assombrir mon
existence.
Je m'exerce à la sérénité dans les aspects quotidiens de ma vie afin d'être plus compétent lorsque j'aurai à prendre des décisions
importantes.
 

retour aux répertoires de
TERRE NOUVELLE

copyright LES SITES QUEBEXPORT, juin 1998.